Skip navigation

Un très bel endroit pour passer la journée.

La prochaine fois que vous venez a Saint-Barth, allez faire un tour à Fourchue*, cette petite île déserte située à à 2 milles au large de Colombier. Fourchue est une des destinations favorites des croisiéristes en raison de son mouillage assez bien protégé (et réglementé, l’île fait partie de la réserve marine) et de son site de plongée avec la présence le long des côtes de nombreuses variétés de poissons multicolores (perroquets, chirurgiens, etc), de tortues, de raies ou autre barracudas. Une ballade sur Fourchue donne toujours l’impression de partir un peu à l’aventure sur ce territoire très aride dominé par cinq sommets dont le plus haut culmine à près de 80 mètres. De la crème solaire (il n’y a aucun arbre pour vous mettre à l’ombre) et des chaussures sont recommandées pour marcher sur cette terre rocailleuse où s’épanouissent de nombreux cactus. L’escalade peut être pour certains fastidieuse mais une fois tout  en haut, le panorama vers St-Barth et St-Martin s’avère magnifique.

En vous promenant, vous découvrirez sans doute les ruines d’une ancienne citerne, signe que la petite île n’a pas toujours été aussi désolée qu’aujourd’hui. Ce sont les suédois qui s’y sont les premiers intéressés et particulièrement les botanistes qui, en 1826, ont compté plus de 300 espèces de plantes. Un jeune médecin suédois constatait déjà, vers 1788, n’avoir jamais observé, sur aucune autre île des Caraïbes, un aussi grand nombre de « tête d’anglais », des cactus que l’on rencontre également en grand nombre à Saint-Barth. Cette flore faisait à l’époque le délice des lapins et des chèvres qui vivaient en liberté. Il n’y avait pas que des animaux et des plantes sur Fourchue. Le médecin rapporte, dans ses écrits, la présence d’un « nègre » qui y vit « avec quelques centaines de chèvres » et « une foule innombrable d’oiseaux ». A cette époque, l’île est également utilisée comme lieu de mise en quarantaine. «Lorsque la variole sévit parmi les nègres, on a l’habitude d’envoyer les malades ici,»  précise le scientifique. Plus tard, vers 1813, s’y installera un français, originaire de Marseille. Il y passera apparemment les quatorze dernières années de sa vie menant, nu, une existence d’ermite. L’histoire raconte qu’il aurait dormi dans son cercueil pendant toutes ces années et qu’il aurait été enterré sur place mais aucune trace de sa tombe n’a jamais été retrouvée.

Si aujourd’hui la baie de Fourchue est une destination paisible propice à la plongée et au pique-nique en bateau, elle a connu également des périodes plus animées à l’époque où pirates et  corsaires sillonnaient les Antilles et où le commerce des esclaves battait son plein. Les eaux calmes de Fourchue étaient le lieu de transfert de marchandises illégales où les marins américains, anglais et français s’adonnaient à toute sorte de contrebande, notamment de  poudre et d’armes. Plus près de nous, les anciens racontent que, lors de la deuxième guerre mondiale, les sous-marins allemands venaient se ravitailler en carburant.  Les archives suédoises rapportent aussi l’arraisonnement par des pirates d’un navire américain qui transportaient à son bord 380 esclaves. Ceux-ci furent vendus à Fourchue à des marchands peu scrupuleux pour la somme de 30 000 dollars. Tout en ne cessant de condamner ce triste marché qu’ils n’ont pas les moyens d’arrêter, les gouverneurs de Saint-Barth ne pourront néanmoins s’empêcher de constater qu’il rapporte beaucoup d’argent aux commerçants locaux et à la couronne suédoise.

*Pour en savoir plus sur Fourchue, voir l’ouvrage de Per Tingrand « Saint-Barthélemy à l’époque suédoise » dont je me suis inspiré dans cet article.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: